La Bibliothèque

The living road

  • Page précédente
  • Notice 16 sur 22
  • Page suivante

The living road


Auteur :
De Sela, Lhasa 1972-2010
Contributeurs :
Desrosiers, Yves (Musique)
Ségal, Vincent 1967-.... (Musique)
Éditeur :
Audiogramme
Date de publication :
2003
Sujet commun :
Chansons espagnoles - Mexique
Genre :
Musiques du monde

Permalien

Type de document : Compact Disque
Emplacement : MUSIQUE ADULTES
Section : Adulte
Cote : 055 2 LHA

Exemplaires :
  • Charles Gautier-Hermeland
  • Bellevue (retour le 03/04/2020)

Ma recherche



Mes sélections
Historique
Modifier ma recherche

Exporter ou envoyer
Imprimer

Plus d’infos


Ce document est sensitivé comme


Plutôt Intense
Moyennement Dépaysant
Moyennement Mélancolique
Très Chant / Chanson
Commentaire : Lhasa, chanteuse à la voix unique Le 04/01/2010 à 00h00 Valérie Lehoux Elle venait de temps en temps, à pas et à mots comptés, toujours très douce en dépit du tourbillon des sentiments forts qu’elle portait dans sa voix grave. En un peu plus de dix ans, Lhasa n’avait sorti que trois disques, magnifiques. Parce que pour elle, les chansons devaient s’apprivoiser, longuement, avant de se livrer. Et que chacune d’entre elles devait être une nécessité. Jeune femme posée, réfléchie, cérébrale… mais aussi habitée par une étrange sagesse, comme venue du fond des âges, un instinct ancestral et une intelligence aiguë, qui impressionnaient ceux qui la rencontraient. Lhasa ressemblait aux « femmes qui dansent avec les loups » de Clarissa Pinkola Estés, créatures éternelles et animales qui nous ramènent à l’essentiel. Dès son premier album en 1998, son chant avait sidéré, par sa joie et sa mélancolie mêlées, sa puissance tellurique et pourtant délicate. Un blues, en espagnol. A l’époque, Lhasa (qui signait encore Lhasa de Sela) n’avait que 26 ans, mais une histoire déjà extraordinaire : un père mexicain, ancien ouvrier devenu prof de philo ; une mère américaine, harpiste et photographe ; neuf frères et sœurs, dont plusieurs artistes de cirque ; et une enfance passée à bourlinguer dans le sud des Etats-Unis et le Mexique à bord d’un bus familial. Ses deux autres disques (The living road, en 2003 et Lhasa, en 2009) avaient creusé un peu plus profondément encore le sillon de cette voix unique, qui mariait les langues (espagnol, français, anglais) pour dire l’errance, les feux qui réchauffent ou qui brûlent, les grands espaces du dehors et du dedans. http://www.telerama.fr/musique/hommage-a-lhasa,51110.php




WOK Tracklist

- Con toda palabra - La maree haute - Anywhere on this road - Abro la ventana - J arrive a la ville - La frontera - La confession - Small song - My name - Pa llegara tu lado - Para el fin del mundo o el ano nuevo - Soon this space will be too small

WOK Nombre de pistes

12

WOK Nombre de disques

1

  • Page précédente
  • Notice 16 sur 22
  • Page suivante

Envie de partager ?