Lire en ligne

□ Depuis plusieurs jours, vous écumez les plateformes de VOD… et vous n’en pouvez plus.
□ Vous avez utilisé le dernier paquet de farine pour faire les cookies. Plus moyen de pâtisser.
□ Vous ne supportez plus les publications humoristiques que vous recevez constamment sur Facebook/Instagram/Twitter.
□ Vous tournez en rond, le désœuvrement vous guette.
□ Aucune des situations ci-dessus, mais vous ne diriez pas non à un petit conseil de lecture.

Si vous vous reconnaissez dans au moins l’une de ces affirmations, vous êtes au bon endroit.

Vous disposez d’une bibliothèque personnelle bien fournie ? Tant mieux pour vous, profitez-en pour redécouvrir vos titres préférés. Pour les autres, de nombreux livres sont accessibles sur le web : La Bibliothèque vous en a sélectionné quelques-uns.

Avis aux parents : pour occuper les enfants intelligemment et vous ménager des temps de lecture au calme, consultez cet article.

Lisez (enfin) les classiques

« Un classique, c’est quelque chose que tout le monde veut avoir lu, mais que personne ne veut lire ». Donnez donc tort à Mark Twain en découvrant enfin les classiques. Un jour vous avez songé à envisager de peut-être ouvrir Notre-Dame de Paris, Gatsby le Magnifique ou Le Comte de Monte-Cristo. C’est le moment !

Les livres tombent dans le domaine public 70 ans après le décès de leur auteur. De ce fait, la plupart des classiques sont libres de droits, et de nombreux sites y donnent accès.
Vous en trouverez sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF. Un tri par auteur facilitera votre recherche : Dumas, Sand, Nodier, Balzac… Le plus difficile sera de choisir.

Le catalogue Noslivres.net recense tous les livres électroniques du domaine public francophone, en regroupant l’offre de plusieurs partenaires : Gallica, la Bibliothèque électronique du Québec, ou encore les livres en français du Projet Gutenberg.

Et en attendant la réouverture de nos librairies locales, certains éditeurs mettent à disposition une sélection d’ebook. C’est le cas des éditeurs de BD Dargaud, Delcourt et Glénat.

Des livres à écouter

Parce qu’écouter des histoires ne fait pas de bien qu’aux enfants, rendez-vous sur Audiocité et Littérature audio.  Ces deux associations mettent à disposition du public malvoyant des livres lus par des bénévoles.

On peut aussi profiter des feuilletons radiophoniques de France Culture, et mettre un peu de poésie dans le quotidien avec les lectures des éditions Le port a jauni. Cet éditeur marseillais donne accès à des petits bijoux bilingues français-arabe, illustrés et lus. Un délice pour les oreilles et les yeux des petits et des grands.

Poèmes de roches et de brumes
poèmes de Carl Norac * illustrations de Arno Célérier
traduit en arabe par Nada Issa

Et chaque jour, sur le site du Théâtre de la colline, on écoute le journal de confinement de Wadji Mouawad. L’artiste était l’invité de La Bibliothèque en 2014, l’occasion de voir ou revoir les images de cette rencontre.

Wajdi Mouawad from LA BIBLIOTHÈQUE on Vimeo.

De la lecture à l’écriture ?

Les sites comme Lire en ligne, In libro veritas ou Wattpad mettent à disposition des livres libres de droit, et encouragent les auteurs à publier leurs écrits en ligne. Une bonne raison de se mettre à l’écriture ?

Si vous aviez besoin d’un dernier coup de pouce participez aux Cadavres exquis métropolitains. Porté par l’association Karwan et plusieurs médiathèques de l’agglomération, ce projet participatif propose de réinvestir le jeu poétique du cadavre exquis inventé par les Surréalistes. 

Et pour partager tout cela

Vous souhaitez partager vos lectures ? Dès notre réouverture, participez au club lecture de La Bibliothèque, un samedi matin par mois à la Médiathèque Charles-Gautier-Hermeland. Les prochaines dates seront bientôt communiquées dans notre programme.

Et en attendant, pourquoi ne pas échanger sur un réseau social dédié au livre ? Babelio, Booknode, Livraddict ou encore Blablalivre n’attendent que vous.

Envie de partager ?