Rencontre filmée avec Liuna Virardi

Du 18 octobre au 6 novembre 2021, Liuna Virardi a été invitée par les villes de Nantes et Saint-Herblain dans le cadre du Contrat territoire Lecture Grand Bellevue.

Durant sa résidence, Liuna Virardi a rencontré les lecteurs, enfants et adultes, dans les bibliothèques et ludothèques du Grand Bellevue lors d’échanges sur son travail ou d’ateliers qui ont fait écho à deux de ses albums –l’ABC des peuples (MeMo) et  Imagine (L’agrume).

C’est à Bologne que Liuna Virardi a vu le jour en 1983.
C’est à Toulouse qu’elle travaille désormais.
Et…c’est  dans le quartier Bellevue qu’elle va poser ses bagages ! Du 18 octobre au 6 novembre 2021, Liuna Virardi est invitée par les villes de Nantes et Saint-Herblain dans le cadre du Contrat territoire Lecture Grand Bellevue. Venez la rencontrer, et dessiner avec elle !

Liuna Virardi a étudié le design graphique, la communication visuelle, et l’illustration. Elle s’intéresse particulièrement à l’illustration jeunesse : il y 5 ans, elle décide d’en faire son métier.

Depuis elle a déjà publié une dizaine d’albums en français et remporté des prix prestigieux comme le Bologna children Bookfair ou le prix Sorcières.

Elle travaille également pour la presse (adulte et jeunesse, française et étrangère) et mène des projets de décoration urbaine.

Les images qu’elle invente sont tantôt épurées, graphiques et minimalistes (ABC des peuples et Comment tout a commencé édités tous les deux sur les beaux papiers des éditions MeMo) ou pleines de lumières, de couleurs et de fantaisies (Imagine ou Dans la boîte édités chez l’Agrume).

Plus récemment les éditions Didier jeunesse ont fait appel au trait coloré de Liuna pour mettre en images deux livres CD autour du jazz et des comédies musicales.

Liuna utilise des tampons qu’elle crée elle-même en fonction de ses envies et de ses besoins : ronds, carrés, ovales, lignes droites ou courbes sont autant de formes simples qu’elle assemble pour composer des images plus complexes.

Ses albums portent des messages simples et humanistes : le temps qui passe, les singularités de chacun et la richesse des différences.

Si vous avez envie d’en savoir plus, partez à la découverte de son site.
https://liunavirardi.com/

de sa page instagram.
https://www.instagram.com/liunavirardi/

de sa page facebook.
https://www.facebook.com/liunavirardiillustration/

Alain le Quernec

Exposition Postérité du 14 décembre 2021 au 22 janvier 2022

Médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Alain Le Quernec, affichiste

Né en 1944, Alain Le Quernec vit et travaille à Quimper. En 1962, il imprime sa première affiche et devient professeur de dessin. Dans les années 70, il suit les cours de l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie. L’influence du peintre et affichiste Henryk Tomaszewski teinte sa production. Depuis, Alain Le Quernec orchestre l’espace, les mots et les symboles selon les méthodes de l’école polonaise. Son expression graphique quant à elle, ne cesse de se renouveler.

L’affiche, un médium d’expression fort

L’affiche permet à Alain Le Quernec de s’engager, de prendre position, d’exprimer des points de vues, de faire circuler idées et informations liées à l’actualité. Il crée ainsi des affiches pour des causes locales, nationales et internationales et signe des affiches politiques, sociales, culturelles et pour la santé. Certaines de ses illustrations ou billets libres figuraient également dans la presse comme dans le journal Le Monde.

L’exposition à La Bibliothèque

Une sélection soigneuse a été effectuée pour présenter la diversité de sa production, dans l’ensemble des espaces. Une centaine d’œuvres révèlent ses jeux de mots et ses formes détournées qui couvrent les champs de la politique nationale et internationale. Sa voix graphique résonne dans la salle d’exposition au sujet du territoire breton, et dénonce les schémas du pouvoir, le racisme et les conflits meurtriers.

À travers l’axe culturel, « ce spécialiste chargé de la conception de projets d’expression visuelle » présente aussi une grande diversité d’images et interroge la fragilité du médium « Une affiche est par nature éphémère, dans la rue elle est reliée dans le temps et dans l’espace à un évènement particulier. L’exposer par la suite dans un lieu consacré, c’est l’occasion de pouvoir l’observer à loisir, mais comme un papillon épinglé… comme lui elle est morte. »

L’exposition, scénographiée par Jean Schneider, montre également les étapes de son travail de recherche, le « work in progress » de deux images dont celui de l’affiche produite pour La Bibliothèque. Il nous offre à voir la progression de son cheminement intellectuel nécessaire au renouvellement de son expression. À ce sujet, il écrit :

« Il y a quelques mois disparaissait Milton Glaser, chose rare cela fut annoncé aux informations et déclencha chez moi la constatation que l’on ne peut contrôler sa postérité. J’écrivis à ce sujet un texte. Il se terminait par « on ne contrôle pas sa postérité », puis cette évidence des jeux de mots : « dans Postérité, il y a poster ».
Je pense que dans les minutes qui ont suivi, le terme de Postérité s’est imposé à moi comme devant être le titre de cette exposition importante à Saint-Herblain. 

Le projet présenté à Saint-Herblain me plaît car graphiquement, plastiquement, il est nouveau dans mon travail, il ne ressemble à rien de fait précédemment. Le fait de faire quelque chose de nouveau, de ne pas me répéter, ne pas me copier, de ne pas reprendre (faute de mieux) des automatismes ou des recettes me stimule.

La finalité d’une affiche est d’exister dans l’espace public, de piquer l’attention, ne serait-ce qu’une fraction de seconde. »

Visites guidées, projection, rencontre et dédicaces

Pour mieux comprendre le travail d’Alain Le Quernec, différentes animations sont proposées à tous, lors de rendez-vous dédiés à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Visite guidée parmi les œuvres d’Alain Le Quernec et projections du film Colères d’affiches.
Samedi 8 janvier 17h.

Dédicace de sa biographie Vendredi 14 janvier à partir de 17h.

Déambulation parmi les œuvres en présence d’Alain Le Quernec. Vendredi 14 janvier à partir de 19h.

Présentation d’affiches inspirées de l’exposition et sur la thématique de l’Engagement.
Créations des étudiants du Pôle Design de Montaigu lors de la Nuit de la Lecture  Samedi 23 janvier
.

« Colères d’affiches », le documentaire.

Au cœur de l’hiver

La bibliothèque vous propose « Au cœur de l’hiver », sa sélection de fin d’année

À retrouver du 30 novembre au 31 décembre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Une sélection qui s’adresse à tous

Venez découvrir des romans, documentaires, jeux, œuvres d’art, films, CD, bandes-dessinées soigneusement sélectionnés par l’équipe de La Bibliothèque. Profitez de ces nombreuses découvertes qui ont marqué le millésime 2021 ! Nous vous proposons de quoi réchauffer les cœurs et les esprits.

Évadez-vous avez les Mondes d’ailleurs de Trinh Xuan Thuan, The Midnight Library de Matt Haig et Old Soul de Nancy Guilbert.

De même les Chansons pour danser autour du monde vous permettront de voyager agréablement depuis votre canapé ainsi que l’ouvrage A comme Afrique de Kouam Tawa ou l’œuvre d’art Rêverie de Patrice Moreau que vous pourrez accrocher dans votre salon.

Si l’envie vous en prend, venez hurler à la lune avec cet album Le chant des loups de Marine Schneider ou planter les pieds en Pleine terre avec l’ouvrage de Corinne Royer.

Amusez-vous avec les jeux mis en avant à la bibliothèque et passer un agréable moment que vous soyez seul, en famille ou entre amis : Beehives pour les plus jeunes développera leur dextérité. Mais celle-ci ne suffira pas face aux dangers du jeu Treck 12 où de nombreux pièges vous guettent.

Et, lorsque l’hiver approche, pourquoi ne pas se détendre en utilisant l’ introduction à la méditation d’Amy Leigh Mercree.

Alors, n’hésitez pas à venir emprunter ces documents et bien d’autres encore afin d’en profiter chez vous emmitouflés dans un plaid bien chaud au coin du feu en dégustant un muffin aux myrtilles (Cuisiner c’est une chance ! )

Rencontre filmée avec Aude Picault

La médiathèque Charles Gautier-Hermeland expose les œuvres de la dessinatrice et scénariste Aude Picault jusqu’au samedi 13 novembre 2021.

Si vous n’avez pu rencontrer Aude Picault lors du vernissage voici l’occasion toute rêvée de la découvrir au travers de cette vidéo dans laquelle l’artiste s’est gentiment prêtée au jeu du question-réponse. Vous pouvez également y voir un extrait du concert dessiné avec Albin de la Simone.

Exposition Aude Picault à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland