Réinformer

la vérité est ailleurs

En 2016, le dictionnaire d’Oxford élisait « Post-Truth » mot de l’année. Début 2017, un roman paru en 1949 figurait en tête des ventes de livres aux États-Unis : 1984 de Georges Orwell.
Si l’intoxication informationnelle n’est pas nouvelle, de nouvelles expressions  apparaissent, semblant sophistiquer ou du moins complexifier  davantage ce qu’Orwell nommait la Novlangue.
Fake news, faits alternatifs, post-vérité et astroturfing : le règne de l’émotion.

 

DÉCODER L’ACTUALITÉ AVEC LE MONDE

Neuf journalistes du Monde.fr s’attachent à décoder l’actualité. L’objectif ? Vérifier l’information en la remettant dans son contexte, et lutter contre la diffusion virale de fausses informations.

imageOutre des articles faisant le point sur des sujets d’actualité, les Décodeurs lancent le Décodex, un outil permettant aux internautes de se repérer dans la masse des sites producteurs ou relayeurs d’informations. Un moteur de recherche, deux extensions pour navigateurs, et un bot Facebook permettent de vérifier la fiabilité d’un site d’information.

Cette base de données recense actuellement 600 sites internet français, anglais, américains et allemands, et les classe selon 5 niveaux de fiabilité.

Les Décodeurs proposent également au grand public un guide rempli d’astuces pour contrôler les informations trouvées sur internet. On y apprend ce qu’est une information- à la différence d’une opinion ou d’un on-dit-, comment vérifier une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux, ou encore comment lire un sondage.

Envie de partager ?