Affichiste ! Les aventures de Michel Bouvet

Exposition du 29 octobre 2019 au 11 janvier 2020.

Dédicaces par Michel Bouvet à partir de 17h et déambulation suivie d’un cocktail à partir de 19h le vendredi 29 novembre 2019.

Autoportrait par l’artiste réalisé pour la couverture de sa biographie par Michel Lefort, publiée aux éditions Alternatives en mars 2019.

Il y a deux ans déjà, le généreux artiste et soucieux médiateur de la culture graphique qu’est Michel Bouvet faisait don de l’ensemble de ses affiches en petit format (une soixantaine) à la Ville de Saint-Herblain manifestant son envie et son engagement à participer au développement de la collection d’œuvres d’art de La Bibliothèque. Vous avez donc peut-être déjà eu le plaisir de croiser Michel Bouvet au détour d’un emprunt d’œuvre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland.

Cette année, à partir du 29 octobre, La Bibliothèque exposera l’univers de ce grand affichiste, récompensé à de multiples reprises en France et à l’étranger. Vous reconnaîtrez son énergie et son trait si particuliers si vous avez déjà eu l’occasion d’emprunter une de ses affiches.

Pour se réjouir des mois à venir, voici une présentation qui vous fera à coup sûr voir la rentrée en couleurs !

Panel d’affiches réalisées et offertes à la Ville par Michel Bouvet

Le parcours de Michel Bouvet

Michel Bouvet est né en 1955 à Tunis. Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (section peinture), il se tourne rapidement vers l’affiche et le graphisme. Il exerce son activité – et son activisme – d’affichiste dans les domaines culturels et institutionnels. À ce titre, il fait plus de 80 expositions personnelles et participe à de nombreuses expositions collectives en France et à l’étranger. Il conçoit et réalise des livres, des identités visuelles ainsi que des signalétiques pour des musées et des expositions temporaires à travers le monde.
Professeur à l’ESAG/Penninghen, il anime des workshops, participe à des jurys et assure le commissariat d’expositions. Michel Bouvet est un humaniste d’action !

Sur les traces d’un parcours incroyable

L’exposition proposera de découvrir l’univers de Michel Bouvet en trois étapes. La première, illustrera le parcours de l’artiste au cours de sa carrière, sa découverte de l’affiche lors d’un voyage à Prague, ses débuts de graphiste, ses créations marquantes (le logotype de la Fête de la Musique, les affiches pour les concerts de Miles Davis ou le bicentenaire de la révolution française…), mais aussi ses rencontres et les nombreuses expositions de graphisme international qu’il a organisées. Les cloisons intérieures de la salle d’exposition, s’habilleront de ces images incontournables qui valorisent la carrière de Michel Bouvet, dans une composition d’impressions fixées par des vinyles colorés.


Le logotype créé par Michel Bouvet pour la Fête de la Musique en 1981.

Une exposition d’affiches et d’objets

La deuxième partie de l’exposition montrera le cœur du travail de l’affichiste. Avant d’apercevoir les affiches très grands formats encadrées, un animal se révèlera à vous en anamorphose. Il fait écho au vocabulaire graphique imaginé par Michel Bouvet pour les Rencontres d’Arles, peuplé d’animaux colorés déclinés dans les rues de la ville en sculptures fascinantes. Le jeu des proportions décalées amuse Michel Bouvet.

Dans la salle d’exposition, les affiches des Rencontres d’Arles, du Festival de La Gacilly Photo, de La Friche de la Belle de Mai à Marseille, de l’Opéra de Massy, des théâtres des Gémeaux à Sceaux, de la Pépinière théâtre à Paris ou des Treize Vents à Montpellier flattent le regard. Elles sont accompagnées d’objets graphiques qui dévoilent les coulisses et le processus de création de l’artiste : ses notes, ses esquisses préparatoires, ses dessins originaux, ses objets ayant servi pour les photographies et les tirages argentiques utilisés pour la réalisation des affiches et de leurs dérivés. Vous vous amuserez à découvrir que le train sur l’immense affiche est finalement un jouet qui ne mesure pas plus de 10 centimètres mais qu’il est sublimé par la qualité de la photographie et par le jeu des proportions, encore.

Un autre regard : la photographie

Enfin, l’exposition s’achèvera sur un aspect moins connu de son œuvre mais toujours en filigrane de son parcours : la photographie. Invité sur les cinq continents pour des expositions, des conférences, des jurys ou des workshops, Michel Bouvet en profite toujours pour photographier le monde qui l’entoure. Armé d’un Hasselblad argentique panoramique et de deux autres appareils photographiques plus compacts, il se fascine pour tous les paysages qu’il traverse, les rues des villes comme les paysages désertiques de l’Ouest américain mais aussi les typographies vernaculaires sont l’occasion d’un cliché. L’infraordinaire de Perec n’est pas loin : capter l’habituel d’un pays, l’extraordinaire pour un autre. Une trentaine de photographies sont accompagnées de courts récits de ses voyages qui éclairent sur le rapport au monde de l’artiste et sur sa fascination pour les grands écrivains qu’il dit lire comme on voyage, de continent en continent.

Mille vies, une oeuvre

Le parcours de Michel Bouvet est si exceptionnel qu’il semble avoir déjà traversé dix vies ! Pas étonnant alors que les Editions Alternatives aient édité non pas un catalogue d’œuvres ou une somme critique mais un récit de vie ponctué de créations, de rencontres, de voyages, de photographies, de lectures… le travail de Michel Bouvet est un vrai tissage ! L’exposition se veut en écho à ce livre paru en mars dernier : Affichiste ! Les aventures de Michel Bouvet, écrit par Daniel Lefort, comme un journal de voyage dans la vie de Michel Bouvet. Une dédicace sera organisée en amont de la rencontre avec l’artiste le vendredi 29 novembre, suivez notre agenda !

Retrouvez tout l’univers de Michel Bouvet sur www.michelbouvet.com.

Envie de partager ?