Veuillez saisir une adresse mail valide





Ce thème
vous intéresse ?

Suivez les autres événements !

Thème : Arts graphiques

Exposition Zeina Abirached

17.07
29.09.2018


Charles-Gautier-Hermeland

EXPOSITION zeina abirached

Dédicaces
Vendredi 21 septembre de 17h00 à 18h30

Déambulation en présence de l’artiste
Vendredi 21 septembre – à partir de 19h

Née à Beyrouth en 1981, Zeina Abirached a fait des études de graphisme au Liban puis à Paris, aux Arts Décoratifs.

En 2002, elle réalise le livre (Beyrouth) Catharsis et obtient le 1er prix du festival de bande dessinée de Beyrouth.

En 2006, elle publie en France ses deux premiers albums aux éditions Cambourakis et participe au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Elle connait un important succès en 2008 avec son premier long récit, Mourir partir revenir, le jeu des hirondelles.

Son dernier album en date, Le Piano oriental, est un récit inspiré de la vie de son arrière-grand-père, inventeur d’un piano pouvant jouer les quarts de ton de la musique orientale. Il a obtenu le prix Phénix de littérature 2015  et a fait partie de la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2016.

“Sur le site de l’INA, qui venait de mettre ses archives en ligne, je suis tombée sur un reportage sur Beyrouth en 1984. Les journalistes interviewaient les habitants d’une rue située sur la ligne de démarcation. Bloquée à cause des bombardements dans l’entrée de son appartement, une femme au regard angoissé dit une phrase qui m’a donné la chair de poule. Cette femme, c’était ma grand-mère. J’étais à Paris et tout d’un coup, sur l’écran de mon ordinateur, ma grand-mère faisait irruption et m’offrait un bout de notre mémoire. Ça m’a bouleversée, je me suis dit que c’était peut-être le moment d’écrire enfin le récit qui me travaillait depuis un moment déjà.”

Elle a aussi réalisé un court-métrage d’animation, Mouton, qu’elle a adapté en album jeunesse en 2012.

Zeina Abirached part de son expérience personnelle et de sa famille pour évoquer son pays natal : le Liban. On retrouve l’évocation de la guerre, l’exil en France et aussi les souvenirs d’un temps plus lointain et heureux, le temps de la paix.

La Bibliothèque vous invite à découvrir l’univers de la dessinatrice à travers des extraits de ses œuvres, mais aussi le souvenir du Liban à travers quelques objets personnels de l’artiste. Vous découvrirez également d’autres réalisations, puisque Zeina Abirached a aussi illustré plusieurs romans, dessiné des couvertures de livres, des pochettes de disques, des affiches …

bibliographie

2006 : (Beyrouth) Catharsis. –Cambourakis.
2006 : 38, rue Youssef Semaani. –Cambourakis.
2007 : Mourir partir revenir, le jeu des hirondelles. –Cambourakis.
2008 : Je me souviens, Beyrouth. –Cambourakis.
2012 : Mouton. –Cambourakis.
2014 : Etre là avec Amnesty international (Collectif) – Futuropolis.
2015 : Le Piano oriental. – Casterman.

Zeina Abirached

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Scénographie
Conception et réalisation :
Collectif saga — http://collectifsaga.com/fr/home-fr
François Massin Castan, architecte

Vidéo/s


Calculer mon itinéraire

Envie de partager ?