Éphéméride Panneaurama #6 : Formes Vives (Brest, Nantes, Marseille / France)

Chaque jeudi, retrouvez  dans l’éphéméride Panneaurama, la vision des graphistes ayant répondu à l’invitation de La Bibliothèque de créer une affiche originale sur le thème du paysage. Cette semaine, Adrien Zammit (Marseille), Nicolas Filloque (Brest) et Geoffroy Pithon (Nantes) du projet Formes Vives répondent à nos questions. Une manière pour vous de voir encore autrement le parcours graphique proposé dans et autour de la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland du 28 juin au 28 septembre 2019.

Formes Vives est un collectif de graphistes et dessinateurs créé en 2008, porté par le désir de développer une pratique politique des formes graphiques, dans le cadre de commandes de communication.

« On a vu dans cette ferme de panneaux solaires une autre version des tournesols, ces fleurs qui tous les jours exécutent leur salutation au soleil. On a fait une image des beaux jours, du jardinage, une image de salutation au soleil, comme on aime bien les faire : à la fois archaïque et légèrement digitale. »

Viva, Formes Vives (France / Nantes, Brest et Marseille)
Photographie confiée à Formes Vives par Super Terrain

La Bibliothèque : Avez-vous pour habitude de répondre à des commandes ? Sinon, pourquoi celle-ci ?

Formes Vives : « Oui, nous sommes un collectif de graphistes qui a l’habitude de répondre à une grande variété de commandes dans les champs du design graphique (social et culturel) et des arts plastiques. »

La Bibliothèque : Le thème du paysage est-il déjà présent dans votre travail, dans vos thématiques de prédilection ? Si oui, pourquoi ? Sous quel(s) angle(s) ?

Formes Vives : « Pas particulièrement mais nos images convoquent beaucoup de sujets (portrait, paysage, collages, matières, couleur…), sans réellement y déceler un thème de prédilection. En raison de notre métier qui est de répondre à des commandes, les sujets proviennent forcément un peu de ces commandes. Peut-être que la carte de la Zad de Notre-Dame-des-Landes que nous avons réalisée avec Quentin Faucompré se rapprocherait de l’idée de paysage… Ou bien ce projet moins récent pour la fashion week de Florence. »

> Ces reproductions imprimées pour La Bibliothèque sont disponibles au prêt à l’accueil de la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland.

La Bibliothèque : Pour vous, le paysage évoque-t-il d’abord la nature ou la ville ?

Formes Vives : «  Un maillage des deux, le paysage pour nous c’est un lieu à la fois imaginaire et réel, plus métaphorique, utopique et poétique que scientifique. »

La Bibliothèque : Comment qualifieriez-vous l’affiche réalisée pour Panneaurama et au regard de vos autres créations ? Ovni ou suite logique ?

Formes Vives : « Nous tâchons de donner une certaine singularité à chacun de nos travaux tout en conservant une écriture propre à notre travail collectif qui est aussi empruntée à des questions artistiques et intellectuelles du moment. »

La Bibliothèque : Que voudriez-vous que le public retienne de cette affiche ? Qu’aimez-vous susciter en général chez le regardeur ?

Formes Vives : « C’est assez naïf, mais on aimerait qu’une certaine idée de la poésie puisse être partagée, au-delà des formes et des mots, c’est plutôt en termes d’émotion et d’énergie que ça se passe, un mélange de fragilité et de force, une idée d’un geste sans « chichi ». »

La Bibliothèque : Quelle a été votre technique de création pour produire votre affiche (dessin, découpage, photo…) ?

Formes Vives : « Un mélange de choses faites à la main, scannées et des choses aussi directement réalisées via des logiciels. Et ensuite un collage qui s’affine avec le temps. »

La Bibliothèque : Le format a-t-il une importance pour vous ?

Formes Vives : « Un mélange de choses faites à la main, scannées et des choses aussi directement réalisées via des logiciels. Et ensuite un collage qui s’affine avec le temps. »

La Bibliothèque : Sur quoi travaillez-vous en ce moment ? 

Formes Vives : « La nouvelle saison du Centre Dramatique National de Montpellier (Théâtre des 13 Vents), le Pôle Nationale Cirque d’Alès, une signalétique et des enseignes pour un regroupement d’associations parisiennes dans le quartier des Amandiers à Belleville, un festival de musique à Amiens, une déambulation dans l’espace public avec la compagnie de théâtre la Folie Kilomètre… »

> Des affiches du collectif Formes Vives sont déjà disponibles au prêt pour 6 semaines dans les collections de La Bibliothèque. N’hésitez pas à les emprunter à l’accueil de la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland.

Envie de partager ?