Celtomania !

Depuis 28 ans, le Festival Celtomania  propose une programmation de spectacles variés consacrés aux cultures celtiques co-organisés avec diverses communes de Loire-Atlantique.

La Bibliothèque participe à ce Festival et vous invite à découvrir  l’univers des Celtes au travers de différentes propositions :

 « Sur mon L »

Le samedi 6 octobre à 17 heures, médiathèque Charles-Gautier-Hermeland.

Voyagez dans l’imaginaire avec contes et musiques de Bretagne, Écosse, Irlande… Pour les enfants à partir de 3 ans et leurs parents.

« La sélection Celtomania »

Du 5 octobre au 11 novembre, médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

La Bibliothèque vous invite à découvrir ces peuples et cultures disséminés en Europe à travers les documents d’art, d’histoire, les fictions, les musiques…

Mais, au fait, que savons-nous des Celtes de l’Antiquité?

Le mouvement Romantique, dans son enthousiasme pour les antiquités, puis diverses formes d’imagerie populaire, nous ont livré des notions de peuples « batailleurs » , vivant dans des conditions rudes, accrochés à leurs territoires, assez courageux au combat pour mettre en déroute les plus aguerries des légions romaines – les jours se terminant par de grandes fêtes dans le village des irréductibles Gaulois !

Plus raisonnablement, les chercheurs en archéologie et histoire sont partagés entre deux thèses : celle d’un groupe de peuplement homogène, qui, partant d’Europe centrale à  la fin de la Préhistoire, s’est répandu sur tout le continent en y implantant sa culture et ses structures sociales ; ou celle de groupes humains plus réduits, plus mobiles grâce à leur cavalerie, qui à force d’échanges et de voyages auraient acquis des langues et des usages similaires.

Si vous êtes curieux d’en apprendre plus, ces ouvrages vous apporteront des pistes de réflexion :

Si vous préférez accompagner vos enfants dans leurs jeux d’explorateurs du temps, partagez avec eux ce site

ou ces lectures :

Que de nouvelles découvertes archéologiques puissent ou non nous apporter à l’avenir des précisions quant au développement de cette ère culturelle celtique, les objets d’artisanat et d’art retrouvés témoignent de savoir-faire techniques affirmés et d’un foisonnement dans l’exploration des formes. Laissez votre regard vous emmener dans ce « pays fluide », où les métamorphoses entre humains, animaux et végétaux sont de mise !

Et aujourd’hui ?

Les mondes celtes sont des pays (Irlande) ou des régions (Bretagne, Pays de Galles, Écosse, Ile de Man, Galice, Asturies), se rattachant à la descendance des cultures celtiques par des pratiques culturelles vivantes : l’usage d’une langue sauvegardée et transmise (exemples : Breton, Gallois, Gaélique) ; des répertoires de chants, musiques et danses ; des sports et jeux traditionnels ; un ensemble de récits de tradition orale.

Dans les années 1970 s’est manifesté un intérêt accru pour les langues dites « régionales », les musiques et les danses traditionnelles, suscitant la création de structures de collectage et d’enseignement. En Bretagne, l’association de musiciens « Bodadeg  Ar Sonerion » a impulsé en 1971 la création du Festival interceltique de Lorient, qui depuis accueille tous les ans des artistes des différents pays Celtes et aide ainsi à la diffusion et la promotion de créations nouvelles.

Ce qui aurait pu rester un patrimoine conservé devient un mouvement culturel en perpétuelle évolution, car les passionnés de tous âges et toutes origines géographiques s’intéressent ou pratiquent la danse, le chant, la musique…, et des artistes s’emparent des divers domaines, adaptent, renouvellent, explorent les métissages.

Un petit tour de découvertes :

*Si la perspective d’écouter une formation de cornemuses inquiète vos oreilles,

Il est beaucoup d’autres manières d’aborder les musiques celtiques :

-le chant,

-la harpe,

-les formations baroques,

-les rencontres entre divers instruments et sons du monde,

-l’électro

-et même la performance de voix humaine qu’est le beat-box !

)

*Entrez dans la danse !

Laissez-vous emporter par les chorégraphies tourbillonnantes des cercles celtiques,

Ou entrez dans le rond en famille, grands pas souples et petits pieds qui apprennent mêlés.

*Suivez les chemins du rêve :

Les écrivains et conteurs développent toujours activement le répertoire ancien : la légende arthurienne, les lutins et créatures féériques, les contes de quêtes et merveilles…

Pendant que d’autres s’attachent aux récits de croyance, peurs et hantises, ou bien au genre nommé « fantasy », créant des univers où l’on côtoie magie et batailles héroïques, sortilèges des forêts sans fin, mais aussi scènes de vie humble et tenace dans les villages.

 

Bonnes découvertes et bon Festival !

Envie de partager ?