Ce qui se trame,..

À partir du 18 juillet

L’exposition consacrée aux gravures de Sandra Baud se terminant bientôt, le tempo s’accélère pour préparer celle qui suivra et qui vous sera présentée à partir du 18 juillet  à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland .

 

QUOi ? QUI ?
De la bande dessinée, avec
…Victor Hussenot

Vous l’avez peut-être découvert sans le savoir à l’occasion du succès des Gris colorés.
Très actif depuis 2011, Victor Hussenot a publié plusieurs albums chez différents éditeurs, jouant avec les codes de la bande-dessinée avec La Casa et s’adressant avec succès au public jeunesse avec Au pays des lignes. Son dernier livre, Les Spectateurs, paru chez Gallimard en 2016, est une réflexion sur les relations entre les êtres qui se croisent au cours de leurs déambulations urbaines.

La Bibliothèque a récupéré auprès de l’artiste les dizaines d’œuvres qui seront exposées. Des aquarelles, des dessins au crayon, des planches mais aussi des dessins préparatoires qui survolent la carrière de Victor Hussenot et qui montrent bien la variété des styles et sa maitrise du dessin et de l’aquarelle.

 

Un rendez-vous a été organisé avec Les Scénographistes, le collectif nantais choisi pour la scénographie et le montage de l’exposition.
Au programme de ce rendez-vous : découverte des œuvres, présentation du projet de scénographie,  discussions autour des visions de l’exposition, plus de nombreuses questions techniques.

C’est la première étape où l’exposition commence à prendre forme, au moins dans les esprits.
Les Scénographistes ont à cœur de transformer la salle d’exposition en un lieu surprenant qui résonnera avec le graphisme de l’artiste et où le public pourra jouer avec la planche de bd à la manière de Victor Hussenot. En effet, Victor Hussenot a été très intéressés par les réalisations de l’OUBAPO (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle) et cela transparaît dans des albums comme La Casa ou le Gaufrier où il joue avec les contraintes de la planche de bande dessinée.

« j’ai vu dans les contraintes une manière de représenter visuellement des questions existentielles et temporelles.[…] Voilà pourquoi, il me semble, j’ai commencé à faire de la bande dessinée avec des contraintes, c’était un moyen de réfléchir à ces questions humaines et universelles, tout en dessinant. » Victor Hussenot

 

un peu de patience…

Dans quelques semaines, le public pourra découvrir ces idées et ces questionnements dans la salle d’exposition de la Médiathèque…

 

En savoir plus sur l’OUBAPO
À emprunter
Victor Hussenot
Victor Hussenot sur Pinterest

Envie de partager ?