Category Archives: Archivé

Temps fort culture : évènement de clôture

La culture en débat

La culture vous passionne ? Participez au débat ! En 2018-2019, la ville de Saint-Herblain vous invite à participer à une année d’échanges autour de la culture.

 

Vendredi 14 juin 9h30 – 18h

Spécialistes et grand public sont conviés à une journée d’échanges autour de trois sujets de politique culturelle.

Journée sur inscription : programme complet et inscription sur le site de la Ville.

Samedi 15 juin 10h – 13h

Venez assister à la restitution des études menées dans le cadre du Temps fort culture. Pour libérer les parents, une parenthèse culturelle est proposée aux enfants.

Se rendre à la Carrière

Vernissage de l’exposition Mathilde Mourier

VERNISSAGE de l’EXPOSITION Mathilde Mourier

VERNISSAGE et déambulation EN PRÉSENCE DE L’ARTISTE LE vendredi 24 Mai À PARTIR DE 19H

exposition Du mardi 7 Mai au samedi 8 Juin 2019

Shut / El Khymeia. Livre impression laser, papiers multiples, découpe, dessin à l’encre de Mathilde Mourier. Ouvrage présenté en 2018 avec une installation graphique développée dans le cadre de l’exposition collective Alliage ou l’union impossible des matériaux à L’arc, Scène nationale du Creusot.

Le parcours de Mathilde Mourier

Née en 1986 dans les Yvelines, Mathilde Mourier est auteure et artiste visuelle. Après un master en arts appliqués obtenu en 2011, elle commence à exposer son travail en 2016, enseigne et fonde Aime Aime. Avec Aime Aime, elle développe sa pratique artistique personnelle.

Actuellement membre du Lavoir, atelier collectif du Grand Paris, elle réalise son projet éditorial expérimental Olvas qui propose des livres uniques.

Ses activités de créations graphiques variées vont de la gravure à la photographie, du collage à l’encre sur papier, du dessin contemporain au livre objet.

Son travail d’écriture poétique, épouse sa pratique visuelle…

Kibera et Kamala, Linogravures et encres taille-douce, Mathilde Mourier, 2016-2017.

Les linogravures montrent quant à elles des habitations ou des vues de paysages lointains comme dans le Rif (région septentrionale du Maroc) ou au Kenya. Là encore, les différents passages encrés permettent de révéler des détails, comme si un léger souffle de vent faisait bouger les herbes.
Les collines écossaises sont elles aussi changeantes.
Des contrastes d’environnements qui semblent s’effacer lorsqu’ils se déposent sur les papiers.

Le voyage se termine en douceur dans les cyanotypes et les dessins originaux de la série Bleu Lui dont une édition de multiples éponyme est prévue cette année.

« Comment était le ciel ? D’un bleui infini. Bien avant nous, bien avant lui. avant le soleil et la terre. D’un passé éternel, comme l’horizon se mêle, mon amour bleu luit. »

Livres uniques

Pour rythmer ce cheminement et montrer la voie de l’expérimentation, les livres poétiques Olvas, aux tirages uniques, s’exposent au format papier. Une petite vidéo de ces derniers permet de les découvrir à défaut de pouvoir les manipuler.

Une exposition synonyme de promenade

L’exposition Mathilde Mourier nous entraîne dans des voyages aux paysages variés, bordés de montagnes.

Comme une journée initiatique, la promenade graphique débute au lever du soleil avec des monotypes de la série Aube & Aurore. Ces tirages uniques imprimés à la presse racontent la contemplation de la lumière et des surfaces d’eau qui en sont le miroir. Les étendues deviennent des espaces dans lesquels jouent couleurs et matières.

 

« La nuit est pour le noir. L’aube est pour l’aurore. »

Aube & Aurore, monotypes et tirages uniques à la presse, Mathilde Mourier, 2016-2018.

 

L’astre solaire se révèle ensuite. La présence de nuages joue des superpositions de papiers, le soleil se cache et s’inverse. Le choix des teintes et des encres, le travail des lignes, de la déchirure et des marges…

À l’issue de cette approche sensible, le visiteur emportera certainement avec lui quelques photos souvenir…

http://www.aimeaime.fr/
https://www.instagram.com/mathilde.aime/

Entretien avec Mathilde Mourier

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme

Carte blanche à Guillaume Bariou

Samedi 25 mai 2019   x   16H

Médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

La Bibliothèque donne carte blanche à Guillaume Bariou et Sophie Merceron pour une lecture théâtralisée et radiophonique de textes de Falk Richter, Pablo Neruda, Carlos Castaneda, Thomas Pynchon et Friedrich Hölderlin.

Dans la bulle sonore du salon, à la lumière du signal “ On air ”, découvrez les comédiens, au micro, dans leur studio de fortune.

En écho au spectacle Radio on (where dreams go to die) programmé du 15 au 25 mai 2019 dans le parc de la Gournerie à Saint-Herblain.

En partenariat avec Le Lieu Unique et ONYX.

Entrée libre et gratuite.

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme

 

Samedi rencontre avec Paul Moulin

Rencontre théâtrale avec Paul Moulin

Samedi 18 mai 2019   x   16H30

Médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

19-02-09_L’ARGUMENT_ZAI ZAI ZAI ZAI_©François GOIZE

Rencontre avec le comédien et metteur en scène Paul Moulin autour de l’adaptation théâtrale de la bande dessinée Zaï Zaï Zaï Zaï de Fabcaro.

L’occasion d’échanger sur les enjeux de la mise en espace de cette bande dessinée au théâtre et de rencontrer le “ bidouilleur ” et chef d’orchestre qui fait opérer la magie.

En partenariat avec le Lieu unique.

Entrée libre et gratuite.

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme

Exposition Mathilde Mourier

EXPOSITION Mathilde Mourier

Du mardi 7 Mai au samedi 8 Juin 2019

VERNISSAGE et déambulation EN PRÉSENCE DE L’ARTISTE LE vendredi 24 Mai À PARTIR DE 19H


Shut / El Khymeia. Livre impression laser, papiers multiples, découpe, dessin à l’encre de Mathilde Mourier. Ouvrage présenté en 2018 avec une installation graphique développée dans le cadre de l’exposition collective Alliage ou l’union impossible des matériaux à L’arc, Scène nationale du Creusot. 

Le parcours de Mathilde Mourier

Née en 1986 dans les Yvelines, Mathilde Mourier est auteure et artiste visuelle. Après un master en arts appliqués obtenu en 2011, elle commence à exposer son travail en 2016, enseigne et fonde Aime Aime. Avec Aime Aime, elle développe sa pratique artistique personnelle.

Actuellement membre du Lavoir, atelier collectif du Grand Paris, elle réalise son projet éditorial expérimental Olvas qui propose des livres uniques.

Ses activités de créations graphiques variées vont de la gravure à la photographie, du collage à l’encre sur papier, du dessin contemporain au livre objet.

Son travail d’écriture poétique, épouse sa pratique visuelle…

Kibera et Kamala, Linogravures et encres taille-douce, Mathilde Mourier, 2016-2017.

Les linogravures montrent quant à elles des habitations ou des vues de paysages lointains comme dans le Rif (région septentrionale du Maroc) ou au Kenya. Là encore, les différents passages encrés permettent de révéler des détails, comme si un léger souffle de vent faisait bouger les herbes.
Les collines écossaises sont elles aussi changeantes.
Des contrastes d’environnements qui semblent s’effacer lorsqu’ils se déposent sur les papiers.

Le voyage se termine en douceur dans les cyanotypes et les dessins originaux de la série Bleu Lui dont une  édition de multiples éponyme est prévue cette année.

« Comment était le ciel ? D’un bleui infini. Bien avant nous, bien avant lui. avant le soleil et la terre. D’un passé éternel, comme l’horizon se mêle, mon amour bleu luit. »

Livres uniques

Pour rythmer ce cheminement et montrer la voie de l’expérimentation, les livres poétiques Olvas, aux tirages uniques, s’exposent au format papier. Une petite vidéo de ces derniers permet de les découvrir à défaut de pouvoir les manipuler.

 

Une exposition synonyme de promenade

L’exposition Mathilde Mourier nous entraîne dans des voyages aux paysages variés, bordés de montagnes.

Comme une journée initiatique, la promenade graphique débute au lever du soleil avec des monotypes de la série Aube & Aurore. Ces tirages uniques imprimés à la presse racontent la contemplation de la lumière et des surfaces d’eau qui en sont le miroir. Les étendues deviennent des espaces dans lesquels jouent couleurs et matières.

 « La nuit est pour le noir. L’aube est pour l’aurore. »

Aube & Aurore, monotypes et tirages uniques à la presse, Mathilde Mourier, 2016-2018.

 

L’astre solaire se révèle ensuite. La présence de nuages joue des superpositions de papiers, le soleil se cache et s’inverse. Le choix des teintes et des encres, le travail des lignes, de la déchirure et des marges…

À l’issue de cette approche sensible, le visiteur emportera certainement avec lui quelques photos souvenir…

http://www.aimeaime.fr/
https://www.instagram.com/mathilde.aime/

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme

Programme d’avril à juin 2019

d’avril à juin,
le programme de La Bibliothèque

Expo, théâtre, carte blanche, danse, Projections, jeu, autoformation, contes et lectures

Exposition des oeuvres de Mathilde Mourier, une autre avec celles de Benjamin Flao, un Théâtralalère avec Luc Tartar, un parcours choré-graphite avec la Compagnie Sac de noeuds, un Samedi rencontre avec Paul Moulin, une carte blanche à Guillaume Bariou et Sophie Merceron, une projection documentaire pour prolonger les débats du Place Publique « À bas les pauvres ? », un temps fort culture, PanneauRama, un itinéraire graphique, etc.

Et encore, … du jeu sur grand écran et sur plateaux, des projections de films et de documentaires dans l’auditorium, des soirées jeux, des découvertes, des partages, des histoires racontées pour les petits et tout-petits en toutes langues,  du partage de culture, de l’autoformation, des accompagnements ,..

Télécharger le programme

Concordan(s)e

Atelier d’écriture avec Camille Laurens

 

Un atelier d’écriture pour rencontrer et s’essayer à l’écriture de Camille Laurens, agrégée de lettres modernes et auteur de fictions et d’autofiction.

Sur inscription – À partir de 14 ans.

Spectacle de danse et de littérature, de et avec Joanne Leighton (chorégraphe) et Camille Laurens (écrivain)

 

Le festival itinérant Concordan(s)e nous invite à une rencontre inédite entre Johanne Leighton, chorégraphe, et Camille Laurens,
écrivain. Ce spectacle est le résultat de leurs échanges et de leur cheminement artistique.

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme

Théâtralalère avec Amine Adjina

Rencontre théâtrale

Amine Adjina est comédien, metteur en scène et auteur de théâtre. Il lira sa pièce Arthur et Ibrahim où il révèle le pouvoir de l’amitié lorsque les adultes compliquent le monde. Un texte sélectionné pour Les Rencontres littéraires des écoles de Saint-Herblain (sélection CM-6e) et un véritable coup de coeur pour les amateurs de théâtre jeune public.

À partir de 9 ans. En partenariat avec Athénor.

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme

Vernissage de l’exposition Julia Wauters

VERNISSAGE EN PRÉSENCE DE L’ARTISTE LE vendredi 15 mars À PARTIR DE 19H

Dédicaces de 17h à 18h30

EXPOSITION Julia Wauters
Du mardi 12 février au samedi 6 avril 2019

Au fond des bois. Texte d’Anne Cortey – illustrations de Julia Wauters. Sarbacane, 2017.

Impressions d’enfance

Un jour de Noël, au pied du sapin de Julia, une petite imprimerie a été déposée… Peut-être est-ce ce jour-là que tout a commencé ?

Quelques années plus tard, Julia Wauters étudie l’impression textile et la sérigraphie à l’école Duperré, à Paris. Passionnée de créations et de recherche d’imprimés elle quitte toutefois le travail sur tissu pour poursuivre sa formation dans la section illustration aux arts décoratifs de Strasbourg.

C’est pour elle un temps magique de découvertes, d’apprentissages et de rencontres. Elle commence à imprimer des cartes et des affiches.

Elle écrit aussi des histoires et y crée, en 2005 avec onze autres élèves de l’école, le collectif Troglodyte et le fanzine trimestriel d’illustration et de bande dessinée Ecarquillette.

Et puis, la chance lui permet de croiser, très rapidement après son diplôme, la route de Sophie Giraud. Auparavant éditrice chez Albin Michel et Naïve, elle monte, au moment de leur rencontre, sa propre maison d’édition, baptisée Hélium.

« Je vis de mes images, des affiches, des couvertures de livres et c’est bien heureux car c’est un pan de l’illustration que j’affectionne ! »

Son travail est repéré très vite et dès 2009 son premier album  Ma grande sœur m’a dit parait chez Hélium.

Julia illustre ainsi des albums et des romans publiés pour la jeunesse chez Hélium, mais aussi pour les éditions Sarbacane, Syros, Le Père Castor, Les petits Platons, Tourbillon, Nathan, Actes Sud…

À propos de son activité elle dit d’ailleurs : «  je vis de mes images, des affiches, des couvertures de livres et c’est bien heureux car c’est un pan de l’illustration que j’affectionne ! »

Mille Méduses. Texte Gwénaël David. Illustrations Julia Wauters. Actes sud, 2017.

Julia accorde une importance primordiale aux couleurs, elle les utilise en prenant soin de n’en choisir que certaines : elle joue des contrastes, des couleurs qui se répondent et de celles en ton direct dont elle aime l’épaisseur et la lumière.

Elle utilise souvent des pochoirs et ce sont donc des formes simples qui apparaissent et dessinent ses héros et ses décors ; des personnages contemporains et pourtant emprunts d’une certaine nostalgie : les arbres annoncent le printemps, des enfants courent, les musiciens s’installent, la ville se réveille et les tempêtes soufflent souvent !

Fanfare. Texte d’Anne Cortey. Illustrations de Julia Wauters.Sarbacane, 2014.

Installée à Nantes depuis une dizaine d’années, Julia Wauters a monté l’atelier de sérigraphie Radar, qu’elle partage avec Yoko Homareda, céramiste et Caroline Dall’ Ava, auteure illustratrice. Leur petit havre chaleureux s’ouvre d’une grande fenêtre sur la petite place pas si loin de l’agitation nantaise, un peu à l’abri de la foule toutefois. Le café est toujours prêt pour les amis qui passent et l’atelier s’agite doucement des échanges entre les artistes. Les sérigraphies lumineuses partagent l’espace avec les céramiques délicates et les papiers couverts de notes et de dessins collés sur les murs au-dessus des tables de travail.

Youk le raleur. Texte de François Beaune. Illustration de Julia Wauters. Hélium, 2014.

Selon les jours, Julia fait des images de presse ou de communication (pour elle, les projets courts comme les affiches et les couvertures préservent du fantasme de la perfection), anime des ateliers pour des enfants ou des étudiants car elle aime transmettre les notions de composition, de couleur et d’impression, ou bien elle sérigraphie ses images et celles des autres lors de projets libres et à petits tirages.

Julia confiait il y a quelques mois que l’un de ses rêves est de continuer à dessiner alors gageons que 2019 soit l’année des rêves qui se réalisent !

Quand la sagesse vint aux ânes : fables. Texte de Pierre Ruaud. Illustrations Julia Wauters. Amaterra, 2015.

Plus d’informations sur les sites :

http://juliawauters.tumblr.com/
http://www.costume3pieces.com/talent/29/julia-wauters

Youk le râleur. Texte de François Beaune. Illustration Julia Wauters. Hélium, 2014

Les ouvrages de Julia Wauters à La Bibliothèque

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme

 

Fermeture exceptionnelle des équipements samedi 2 mars

Samedi 2 mars, toute l’équipe de La Bibliothèque est mobilisée pour vous accueillir à la Carrière, où se tient le week-end de clôture du Festival des jeux.

Venez les y rejoindre pour un week-end entièrement gratuit, avec des propositions de jeux pour tous, passionnés ou néophytes, tout-petits ou bien plus grands.

Une ultime occasion d’explorer le thème de l’espace, fil conducteur de cette édition 2019, au travers de jeux de construction, de jeux vidéo, de jeux de société, de jeux sensoriels et de motricité pour les tout-petits et de la reconstitution d’une navette spatiale pour les 6-10 ans…

Les plus joueurs pourront profiter d’une petite restauration (payante) sur place le samedi pour prolonger les parties… jusqu’à 1h du matin !

Des jeux de société à découvrir

Pour ce week-end placé sous le signe du jeu, la part belle sera laissée aux jeux de société et notamment aux nouveautés, avec le magasin Sortilèges et aux prototypes, avec le CAJO, Cercle des Auteurs de Jeux à l’Ouest.

Surtout, les six jeux en lice pour le Double6 seront disponibles, prêts à être testés et notés par vos soins. Jouez, appréciez, critiquez, remplissez votre bulletin… et attendez le verdict dimanche 3 mars à 18h, lors de la remise du prix par Bertrand Affilé, Maire de Saint-Herblain.

La sélection Double 6 2019

Leurs auteurs seront également présents tout le week-end, dans l’espace « Salon des auteurs », prêts à vous rencontrer, échanger avec vous et, pourquoi pas, entamer une partie de jeu.

Des jeux et installations numériques à expérimenter

Les fans de jeux vidéo pourront remonter dans l’espace-temps grâce à des bornes d’arcades conçues par l’atelier Volume de la Maison des Arts, sous la houlette de l’artiste Xavier Girard.

Oujevipo.fr

Studio Bruyant sera aussi de la partie avec une réinterprétation toute personnelle des jeux traditionnels picards, Super Brin, où le jeu établit un lien bluffant entre espace réel et espace virtuel.

https://www.facebook.com/events/2091512387595633/