Concordan(s)e

Atelier d’écriture avec Camille Laurens

 

Un atelier d’écriture pour rencontrer et s’essayer à l’écriture de Camille Laurens, agrégée de lettres modernes et auteur de fictions et d’autofiction.

Sur inscription – À partir de 14 ans.

Spectacle de danse et de littérature, de et avec Joanne Leighton (chorégraphe) et Camille Laurens (écrivain)

 

Le festival itinérant Concordan(s)e nous invite à une rencontre inédite entre Johanne Leighton, chorégraphe, et Camille Laurens,
écrivain. Ce spectacle est le résultat de leurs échanges et de leur cheminement artistique.

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme

Théâtralalère avec Amine Adjina

Rencontre théâtrale

Amine Adjina est comédien, metteur en scène et auteur de théâtre. Il lira sa pièce Arthur et Ibrahim où il révèle le pouvoir de l’amitié lorsque les adultes compliquent le monde. Un texte sélectionné pour Les Rencontres littéraires des écoles de Saint-Herblain (sélection CM-6e) et un véritable coup de coeur pour les amateurs de théâtre jeune public.

À partir de 9 ans. En partenariat avec Athénor.

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme

VVVVVV : jeu vidéo en accès libre

Médiathèque Charles-Gautier-Hermeland
en ce moment

Sorti en janvier 2010
Réalisé et édité par Terry Cavanagh (Irlande) et Nicalis
Musique par Magnus Pålsson

⚫⚪⚪⚪⚪ Stratégie (réflexion)
⚫⚫⚪⚪⚪ Narration
⚫⚫⚫⚫⚫ Action (habileté requise)

#science-fiction #action #pixels #2D #soundchip #plateforme

Thème

  • Vous êtes le leader d’une équipe de scientifiques qui explorent des dimensions et se retrouvent, après un crash, séparés. Vous allez devoir parcourir ce monde étrange et retrouver vos amis.

Ingrédients

  • VVVVVV est un jeu de plateforme en 2D, basé sur une mécanique de jeu très simple et surprenante pour ce genre : vous ne pouvez pas sauter. Mais vous êtes capable d’inverser votre propre gravité. Cette petite subtilité renouvelle assez bien la formule, classique par ailleurs.
  • Le jeu est d’une grande liberté d’évolution : vous pourrez explorer le monde et faire les niveaux dans l’ordre de votre choix.
  • En cas de défaite, vous reprenez la partie au dernier checkpoint (point de contrôle) rencontré (C)
  • Conception des niveaux sobre et minimaliste.
  • Jouabilité fun, nerveuse et coriace.
  • Modes de jeu spéciaux optionnels avec des épreuves contre la montre (time trials) et un mode sans perte de vie (no death mode).

 

Nombre de joueurs

  • Un ou deux joueurs simultanés, chacun une manette.
  • Si deux joueurs, on recommence au dernier checkpoint en cas de défaite des deux.
  • Si un seul joueur a perdu, il est possible pour le deuxième joueur de continuer et faire réapparaître son coéquipier en passant sur un checkpoint.
  • Il est également possible (le jeu s’y prête bien) de jouer à plusieurs avec une manette à la fois, que l’on fait tourner entre les différents joueurs au rythme des essais, ou en cas de blocage.

 

VVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVV


Consultez le
descriptif de l’ensemble de notre offre jeu vidéo
pour découvrir nos autres propositions sur ce thème.
🎮

Vernissage de l’exposition Julia Wauters

VERNISSAGE EN PRÉSENCE DE L’ARTISTE LE vendredi 15 mars À PARTIR DE 19H

Dédicaces de 17h à 18h30

EXPOSITION Julia Wauters
Du mardi 12 février au samedi 6 avril 2019

Au fond des bois. Texte d’Anne Cortey – illustrations de Julia Wauters. Sarbacane, 2017.

Impressions d’enfance

Un jour de Noël, au pied du sapin de Julia, une petite imprimerie a été déposée… Peut-être est-ce ce jour-là que tout a commencé ?

Quelques années plus tard, Julia Wauters étudie l’impression textile et la sérigraphie à l’école Duperré, à Paris. Passionnée de créations et de recherche d’imprimés elle quitte toutefois le travail sur tissu pour poursuivre sa formation dans la section illustration aux arts décoratifs de Strasbourg.

C’est pour elle un temps magique de découvertes, d’apprentissages et de rencontres. Elle commence à imprimer des cartes et des affiches.

Elle écrit aussi des histoires et y crée, en 2005 avec onze autres élèves de l’école, le collectif Troglodyte et le fanzine trimestriel d’illustration et de bande dessinée Ecarquillette.

Et puis, la chance lui permet de croiser, très rapidement après son diplôme, la route de Sophie Giraud. Auparavant éditrice chez Albin Michel et Naïve, elle monte, au moment de leur rencontre, sa propre maison d’édition, baptisée Hélium.

« Je vis de mes images, des affiches, des couvertures de livres et c’est bien heureux car c’est un pan de l’illustration que j’affectionne ! »

Son travail est repéré très vite et dès 2009 son premier album  Ma grande sœur m’a dit parait chez Hélium.

Julia illustre ainsi des albums et des romans publiés pour la jeunesse chez Hélium, mais aussi pour les éditions Sarbacane, Syros, Le Père Castor, Les petits Platons, Tourbillon, Nathan, Actes Sud…

À propos de son activité elle dit d’ailleurs : «  je vis de mes images, des affiches, des couvertures de livres et c’est bien heureux car c’est un pan de l’illustration que j’affectionne ! »

Mille Méduses. Texte Gwénaël David. Illustrations Julia Wauters. Actes sud, 2017.

Julia accorde une importance primordiale aux couleurs, elle les utilise en prenant soin de n’en choisir que certaines : elle joue des contrastes, des couleurs qui se répondent et de celles en ton direct dont elle aime l’épaisseur et la lumière.

Elle utilise souvent des pochoirs et ce sont donc des formes simples qui apparaissent et dessinent ses héros et ses décors ; des personnages contemporains et pourtant emprunts d’une certaine nostalgie : les arbres annoncent le printemps, des enfants courent, les musiciens s’installent, la ville se réveille et les tempêtes soufflent souvent !

Fanfare. Texte d’Anne Cortey. Illustrations de Julia Wauters.Sarbacane, 2014.

Installée à Nantes depuis une dizaine d’années, Julia Wauters a monté l’atelier de sérigraphie Radar, qu’elle partage avec Yoko Homareda, céramiste et Caroline Dall’ Ava, auteure illustratrice. Leur petit havre chaleureux s’ouvre d’une grande fenêtre sur la petite place pas si loin de l’agitation nantaise, un peu à l’abri de la foule toutefois. Le café est toujours prêt pour les amis qui passent et l’atelier s’agite doucement des échanges entre les artistes. Les sérigraphies lumineuses partagent l’espace avec les céramiques délicates et les papiers couverts de notes et de dessins collés sur les murs au-dessus des tables de travail.

Youk le raleur. Texte de François Beaune. Illustration de Julia Wauters. Hélium, 2014.

Selon les jours, Julia fait des images de presse ou de communication (pour elle, les projets courts comme les affiches et les couvertures préservent du fantasme de la perfection), anime des ateliers pour des enfants ou des étudiants car elle aime transmettre les notions de composition, de couleur et d’impression, ou bien elle sérigraphie ses images et celles des autres lors de projets libres et à petits tirages.

Julia confiait il y a quelques mois que l’un de ses rêves est de continuer à dessiner alors gageons que 2019 soit l’année des rêves qui se réalisent !

Quand la sagesse vint aux ânes : fables. Texte de Pierre Ruaud. Illustrations Julia Wauters. Amaterra, 2015.

Plus d’informations sur les sites :

http://juliawauters.tumblr.com/
http://www.costume3pieces.com/talent/29/julia-wauters

Youk le râleur. Texte de François Beaune. Illustration Julia Wauters. Hélium, 2014

Les ouvrages de Julia Wauters à La Bibliothèque

Se rendre à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland

Télécharger le programme