Infos d’été

En raison de l’ouverture prochaine d’une ludothèque entièrement rénovée au Grand B, les grands jeux sont actuellement indisponibles. Vous retrouverez la possibilité de les réserver à La Ludothèque à partir du 21 octobre 2017.


Une erreur s’est glissée dans le programme trimestriel de l’été.
Le mercredi, la bibliothèque Bourg ouvre  de 14h à 19h (et non de 10h à 12h comme indiqué).
Consultez les horaires d’été


La VOD n’est pour l’instant plus accessible, nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.
Pour vous proposer des vidéos à la demande nous passons par le service d’Arte médiathèque numérique. Suite à une mise à jour de cette plateforme, ces contenus ne sont temporairement plus accessibles sur notre site. Notre prestataire pour le site web est prévenu, il va faire une mise à jour pour rétablir l’accès aux films en ligne.

Cet été, empruntez autrement

Du 26 juin au 25 août, empruntez autrement

Ne craignez plus de ne pas pouvoir terminer vos lectures, la période de prêt passe de 3 semaines à 6 semaines.

Ne comptez plus et empruntez sans limite.*

Concernant les contenus en ligne, regardez 5 films et lisez 5 revues par mois au lieu d’un(e) par mois.

*hors œuvres d’art, jeux, grands jeux et jeux vidéo (jeux vidéo limités à 5).

Consulter les  horaires d’été 

Ce qui se trame,..

exposition design graphique
Dans l’atelier de Fanette Mellier

 

Paris… Fond de cour… au 7e étage + 1

La prochaine exposition de La Bibliothèque dédiée au design graphique prend formes et couleurs.

Dans un vaste espace baigné de lumière et dominé par le bois, chaque chose est à sa place. Tout commence par une répartition soignée des matériaux et des productions. Boîte à carnets rime avec boîte à projets, semainier : tiroir à papiers, tiroir à plastiques, tiroir à tranche fils, tiroir à couvertures… bac acier ajouré pour les Pantone pré découpés.
Livres édités, livres choisis, ici le souci du détail est roi.

 

bientôt à la MÉDIATHÈQUE

Croisements de regards sur une sélection d’affiches de commandes et de créations que l’artiste entend déployer dans les espaces de la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland du 17 octobre au 16 décembre.

Un instant volé de poésie graphique, encré dans la réalité, à la fois doux et coloré qui se partage…

 

Fanette Mellier
Fanette Mellier sur Facebook

Ce qui se trame,..

À partir du 18 juillet

L’exposition consacrée aux gravures de Sandra Baud se terminant bientôt, le tempo s’accélère pour préparer celle qui suivra et qui vous sera présentée à partir du 18 juillet  à la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland .

 

QUOi ? QUI ?
De la bande dessinée, avec
…Victor Hussenot

Vous l’avez peut-être découvert sans le savoir à l’occasion du succès des Gris colorés.
Très actif depuis 2011, Victor Hussenot a publié plusieurs albums chez différents éditeurs, jouant avec les codes de la bande-dessinée avec La Casa et s’adressant avec succès au public jeunesse avec Au pays des lignes. Son dernier livre, Les Spectateurs, paru chez Gallimard en 2016, est une réflexion sur les relations entre les êtres qui se croisent au cours de leurs déambulations urbaines.

La Bibliothèque a récupéré auprès de l’artiste les dizaines d’œuvres qui seront exposées. Des aquarelles, des dessins au crayon, des planches mais aussi des dessins préparatoires qui survolent la carrière de Victor Hussenot et qui montrent bien la variété des styles et sa maitrise du dessin et de l’aquarelle.

 

Un rendez-vous a été organisé avec Les Scénographistes, le collectif nantais choisi pour la scénographie et le montage de l’exposition.
Au programme de ce rendez-vous : découverte des œuvres, présentation du projet de scénographie,  discussions autour des visions de l’exposition, plus de nombreuses questions techniques.

C’est la première étape où l’exposition commence à prendre forme, au moins dans les esprits.
Les Scénographistes ont à cœur de transformer la salle d’exposition en un lieu surprenant qui résonnera avec le graphisme de l’artiste et où le public pourra jouer avec la planche de bd à la manière de Victor Hussenot. En effet, Victor Hussenot a été très intéressés par les réalisations de l’OUBAPO (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle) et cela transparaît dans des albums comme La Casa ou le Gaufrier où il joue avec les contraintes de la planche de bande dessinée.

« j’ai vu dans les contraintes une manière de représenter visuellement des questions existentielles et temporelles.[…] Voilà pourquoi, il me semble, j’ai commencé à faire de la bande dessinée avec des contraintes, c’était un moyen de réfléchir à ces questions humaines et universelles, tout en dessinant. » Victor Hussenot

 

un peu de patience…

Dans quelques semaines, le public pourra découvrir ces idées et ces questionnements dans la salle d’exposition de la Médiathèque…

 

En savoir plus sur l’OUBAPO
À emprunter
Victor Hussenot
Victor Hussenot sur Pinterest